Sodern : le fleuron spatial qui épate le Ministre

7 Fervier 2017

Sodern : le fleuron spatial qui épate le Ministre

Sodern : le fleuron spatial qui épate le Ministre

« Aller à la rencontre de Sodern, c’est se tenir auprès d’un acteur-clé de la défense nationale ». En visite chez Sodern à Limeil-Brévannes le 7 février, Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense n’a pas manqué d’exprimer sn intérêt face aux matériels présentés et aux personnes rencontrées.

Pendant un peu plus de deux heures, le Ministre a parcouru les installations de Sodern et pu apprécier les réalisations de l’entreprise en matière d’optronique spatiale (viseurs d’étoiles SED-26, Hydra et Auriga, plans focaux CSO, sismomètre de la mission martienne Insight, horloge atomique Pharao) et de neutronique (sonde minière FastGrade et système de détection de matière illicite.

Un parcours de visite à l’issue duquel le Ministre a déclaré : « Il suffit d’une visite ici pour se rendre compte que nos capacités militaires s’appuient sur des savoir-faire industriels précieux et sur des compétences niques, en particulier chez nos équipementiers. »

Au-delà des compétences, le Ministre a également salué le modèle dual de Sodern et sa « capacité permanente à transférer et valoriser les avancées technologiques du domaine de la défense vers des applications civiles ». Il s’est aussi félicité d’avoir pu, au cours de sa visite, constater « la symbiose réussie au sein de l’entreprise de la volonté de répondre à la fois aux besoins de la défense et de remporter des marchés commerciaux. ».

A la sortie de la salle blanche dans laquelle les viseurs d’étoiles et plans focaux lui ont été présentés et très au fait du contrat OneWeb remporté par Sodern en2016, Jean-Yves Le Drian s’est réjoui : « Ce sont les champions du monde des viseurs d’étoiles ! Une entreprise de petite taille à la pointe de l’excellence et où l’innovation existe à un très haut niveau. ».

Souligant que sa visite témoigne de la volonté du Gouvernement de voir s’épanouir des sociétés comme Sodern, le Ministre a réaffirmé : « nos efforts, ceux de l’industrie comme ceux des institutions, doivent se poursuivre en commun pour conserver à la France sa capacité souveraine d’utilisation de l’Espace ».

» Voir la vidéo